Peintures | Univers corporels

Tableaux par Ingrid Bonhomme

« J’ai dû faire une erreur, j’ai dû heurter un mécanisme, fausser un rouage et tout s’est affolé, tout s’est accéléré, tellement que le mouvement m’a déporté sur les bords,

m’a éloigné du centre et le centre s’est creusé comme une plaie, comme une spirale et tout venait s’abîmer dedans et moi je n’y étais pas » Christian Bobin.

Perdue dans le vide, il a fallu me reconstruire en bâtissant une structure à l’intérieur de moi et en recomposant mon corps pour retrouver l’alignement de mon être et de ses espaces en les nommant, me réconciliant avec et les intégrant :

Vocation :

1 m × 1 m : acrylique : 20120

Dichotomie entre le titre et la représentation, en moi hurle l’idéalisme naïf de mon amour qui veut abolir la dualité de mon corps et de mon âme. Cette souffrance m’est insupportable. Seule la résilience m’aide.

En effet, le corps représenté par les organes et ses fonctions, tel un tissu qui s’expanse à travers les réseaux entrelacés, hurle son amour de l’espace et de la nature profonde inspirée par la réflexion et par la méditation pour devenir Mandala, représentation de l’univers.

La limite du corps vécu, ressenti et sublimé par ma vision artistique devient un univers spirituel, éloge à la nature en péril et hymne à la vie en multipliant les formes et en les entrelaçant pour donner un rythme et une profondeur. Elles deviennent des champs de couleur qui créent des espaces vibratoires comme des ondes énergétiques se mouvant dans une fluidité perpétuelle et dans une harmonie respiratoire. Cela crée un déploiement et une variété de nuances colorées opposées comme une polyphonie sonore destinée à renforcer le dynamisme et la précision d’un ensemble musical.

La trame donne naissance à des harmonies portées par la ligne, le mouvement et l’espace grâce à une véritable palpitation des formes et des couleurs confié au seul pouvoir des émotions habillant la pensée, s’appropriant l’espace intérieur en le sublimant et en le transformant pour trouver un état d’apaisement et de réconciliation avec mon être et ma souffrance existentielle.

Laissez-nous votre avis
Ingrid Bonhomme
1 Impasse du Maréchal Joffre - 66500 Prades