Artiste plasticienne et location de gîte : Architecture des intérieurs émotionnels

Mandalas à Prades

L’art et la technique de mandala avec Ingrid Bonhomme dans les Pyrénées-Orientales

« Le chemin qui mène à soi n’est pas une ligne droite, il fait des cycles et des vagues, des flux et des reflux.

Telle une spirale, il nous conduit vers notre centre le plus profond, cette force de la vie ».

Antonio Machado

Ma démarche artistique s’inscrit dans une recherche personnelle fondée sur le mandala comme base de réflexion et de création en utilisant :

Une structure géométrique sacrée qui sert de base et de repère :

          Un fil conducteur : Le chemin, le trait, la ligne, la spirale, les entrelacs, les arabesques, les enroulements, les volutes se déploient à la peinture acrylique sur des tableaux, créant un mouvement, une vague, une respiration, une trace et ses sinuosités et s’imposant par sa présence vibratoire

Une compréhension des formes par la connaissance empirique d’une architecture intérieure de l’espace, du rythme, des proportions, des reliefs soulignant les notions de :
  • Surface/ Profondeur 
  • Expansion/ Contraction 
  • Symétrie/ Asymétrie 
  • Forme/ Fond 
  • Concave/ Convexe 
  • Vide/ Plein 
  • Grande surface/Petite surface 
  • Yin/ Yang 
  • Pair/ Impair 
  • Dessus/ Dessous 
  • Droite/ Courbe 
  • Loin/ Près
Une compréhension des couleurs : dessiner le mouvement intérieur qui harmonise et donne son unité aux émotions intérieures et se révèle par la vibration de la couleur traitant les notions de :
  • Degré de clarté : Clair/ Obscur 
  • Couleurs complémentaires : Rouge/ Vert, Violet/ Jaune, Orange/ Bleu 
  • Couleur chaude/ Couleur froide 
  • Saturation/ Désaturation.

Les bienfaits du mandala

La création d’un mandala est un voyage au cœur des couleurs et des formes  mêlées, associées et métabolisées par un travail de conscientisation en unité harmonieuse.

C’est une réflexion et un cheminement sur les formes et les couleurs menant à la création du mandala qui favorise la concentration et le recentrage sur le moment présent, menant à la méditation et à la libération de l’imagination.

Nul besoin de savoir dessiner ni d’attendre quoi que ce soit. Il faut se mettre à l’écoute du mandala qui adviendra quand le lâcher prise le permettra. Le mandala est un miroir de l’être et c’est plus le cheminement que le résultat qui est recherché.

C’est en créant le mandala que le processus se fait tel un voyageur qui trace son chemin en marchant.

Laissez-nous votre avis
Ingrid Bonhomme
1 Impasse du Maréchal Joffre - 66500 Prades